Tomboy

Publié le par Sam's

affiche-Tomboy.jpgSorti le 11/05/2011
Drame/France/2011/1h22
Réalisation & Scénario  : Céline Sciamma. Production : Bénédicte Couvreur. Musique : Para One. Interprètes : Zoé Héran, Malonn Lévana, Jeanne Disson, Sophie Cattani, Mathieu Demy,…

Après le très beau Naissance des pieuvres, Céline Sciamma explore une fois de plus avec ce second long métrage les troubles de l’identité sexuelle chez les plus jeunes avec le récit, plutôt simple, de Laure, une petite fille de 10 ans qui, à peine arrivée avec sa famille dans un nouveau quartier, va se faire passer aux yeux de ses nouveaux amis pour un garçon. Laure devient ainsi Michael, et l’été devient un terrain de jeu où elle attire l’attention de Lisa, qui en tombe amoureuse...
Tomboy (qui signifie garçon manqué) affiche une dramaturgie très simple et contient très peu de psychologie. Pourtant, cela n’empêche nullement la sensibilité de naître et le film de susciter réflexion. Avec force non-dits, l’histoire explore ainsi la complexité des sentiments et nous questionne au passage sur l’apparence et le regard que l’on porte sur les autres, regard qui nous définit, en quelque sorte. Bénéficiant d’un seul et unique morceau musical (signé Para One, qui était déjà l’auteur de l’envoûtante B.O. de Naissance des pieuvres), le film comporte quelques points communs avec le cinéma des frères Dardenne. Petit budget, quasi absence de musique, caméra épaule, Tomboy montre aussi à travers les yeux d’un enfant le monde des grands. Mais ici, l’accent est davantage mis sur les plus jeunes, et les grands font presque partie du paysage, le film gagnant ainsi en sensibilité, en poésie, et en authenticité. Dans le rôle principal, la débutante Zoé Héran se révèle épatante, de même que ses camarades ou même sa petite sœur à l’écran, qui s’exprime avec une justesse étonnante. On est en droit de préférer ces gamins-là à un certain Gamin au vélo, qui est lui aussi magnifique dans son interprétation, mais qui  se révèle nettement moins lyrique dans son parcours.
Admirablement interprété par un casting d’enfants tout à fait épatants, Tomboy est un petit film délicat et intelligent, toujours très juste, et presque entièrement filmé à hauteur d’enfant, ce qui en fait une œuvre à la fois innocente et tout à fait troublante.
Note : 4/6

 

Tomboy.jpg

Publié dans Salles Obscures

Commenter cet article

Sam's 24/05/2011 10:10



Oui, les plus grands en tous cas parce que pour les touts petits c'est quand même déstabilisant



Laure 23/05/2011 22:02



Ce film a l'air trop bien!!! En plus, il parait qu'on peut y emmener les enfants...