L'échange

Publié le par Sam's

Sorti le 12/11/2008

Drame/Thriller/USA/2008/2h20

Réalisation : Clint Eastwood. Scénario : J. Michael Straczynski. Production : Brian Grazer, Ron Howard, Robert Lorenz, Clint Eastwood. Musique : Clint Eastwood. Interprètes : Angelina Jolie, John Malkovich, Michael Kelly, Jeffrey Donovan, Jason Butler Harner,…


Ce vieux briscard de Clint Eastwood nous revient en cette fin d'année 2008 avec un nouveau drame intense, un film à nouveau remarquable, inspiré de faits réels, et faisant écho à Mystic River, autre film sur la disparition d'un enfant. Un film classique, dans le bon sens du terme, comme seul Eastwood semble encore capable d'en faire.
Los Angeles, années 20. Christine, mère de famille désormais célibataire, dit au revoir à son fils Walter et part travailler. A son retour, son fils a disparu. Quelques mois plus tard, suite à de nombreuses recherches, un garçon affirmant être Walter lui est restitué. Christine le ramène chez elle mais au fond d'elle, elle sait qu'il ne s'agit pas de son fils...
Ce n'est pas bien compliqué: le grand Clint nous livre ici à nouveau un véritable crève-cœur. Mais au-delà du drame poignant, L'échange est également une sombre enquête sous forme de réquisitoire contre les autorités corrompues. Le scénario est d'une solidité à toute épreuve et nous emmène vers d'horribles révélations, une affaire de meurtres insensée. Les crimes et abus de pouvoir des membres du LAPD gangrènent la ville, le chef de la brigade des mineurs (interprété par Jeffrey Donovan) s'impose comme un véritable fils de pute (excusez madame, mais il y a un moment où la vulgarité s'impose d'elle même) dont les paroles envers Christine Collins sont aussi fatales qu'un coup de guillotine. Un vrai monstre, froid et insensible, pire que le plus célèbre des croquemitaines. Angelina Jolie est de son côté formidable, incarnant cette héroïne au courage démesuré de manière remarquable. Son combat est poignant, désespéré, intense. D'aucuns disent que la réalisation d'Eastwood est ici un poil trop  classique, académique. Je dirai plutôt qu'elle est d'une rare élégance. Si cela est un défaut, on a connu bien pire.
Derrière ce drame bouleversant, Eastwood livre un film d'une grande profondeur recélant de nombreux thèmes. L'artiste, que dis-je, le monstre sacré du cinéma épate une fois de plus avec ce portrait fascinant d'une mère-courage doublé d'une féroce dénonciation d'un système pourri jusqu'à la moelle. A nouveau, un seul mot s'impose: admirable.
Note: 5/6

Publié dans Salles Obscures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dasola 28/10/2009 15:22


J'ai vu à presque coup sur coup, l'Echange et Gran Torino: Eastwood est grand. Rien d'autre à dire si ce n'est qu'Angelina Jolie est une bonne actrice. Bonne après-midi.


Zibeline 26/11/2008 10:27

J'ai eu l'occasion de voir ce film cette semaine, je l'ai trouvé excellent, Angelina Jolie joue vraiment bien.