Zombie Strippers

Publié le par Sam's

Horreur/Comédie/USA/2008/1h34

Réalisation & Scénario : Jay Lee. Production : Andrew Golov, Angela Lee, Larry Schapiro. Musique : Billy White Acre. Interprètes : Jenna Jameson, Robert Englund, Roxy Saint, Penny Drake, Joey Medina,…


Jusqu'ici, en matière de strip sexy-morbide, seule Linnea Quigley était parvenue a véritablement nous émoustiller dans une célèbre scène du cultissime Retour des morts-vivants. Zombie Strippers, signé par le jeune Jay Lee (The Slaughter), nous propose quant à lui des strip-teaseuses zombifiées poursuivant leurs danses érotiques avant de croquer quelques mâles en rut et...c'est un peu prêt tout! Moi je dis chapeau: c'est du putain de concept de film ultra bandant auquel on se laisse volontiers attirer (Non? Bon tant pis, pour moi ça marche en tous cas!).

Au cœur d'un club clandestin perdu dans une ville tranquille du Nebraska, Kat, une torride strip-teaseuse, est infectée par un mystérieux virus. Elle devient dès lors une zombiette assoiffée de sang, lui donnant une aura mortellement excitante lorsqu'elle fait ses shows. Elle devient l'attraction la plus populaire du club, rendant par cette occasion les autres filles terriblement jalouses. Mais le virus commence alors à se répandre...et ce n'est pas le boss qui va s'en plaindre, finalement! Quoique...

Tout est dit dans le titre! Et après tout, on l'a bien cherché, petits vicelards morbides que nous sommes (bon d'accord, que JE suis)! Inutile de chercher autre chose dans le film de Jay Lee: « They're Zombie Strippers » et un point c'est tout! Et quand elles se nomment Jenna Jameson (faites pas semblant, vous connaissez aussi bien que moi ses antécédents cinématographiques!), Roxy Saint (LA révélation du film!...Naaaan, j'déconne!) ou Penny Drake, il y a largement de quoi faire sauter les braguettes les plus solides! Trêve de plaisanterie, Zombie Strippers fait honneur à son titre, ça, il n'y a aucun doute! C'est sexy (la danse d'une Kat fraîchement zombifiée fait son petit effet), gore (y a de belles mises à mort bien juteuses), désopilant (surtout quand Robert Englund apparaît), con et accessoirement outrageusement drôle (Jameson qui utilise son "intimité" comme canon propulseur). Le réal ne prend pas grand chose au sérieux dans son film (usant même d'une satire politique éculée et facile) et c'est tant mieux...et tant pis à la fois! Les clichés s'accumulent, le montage et la mise en scène laissent à désirer, les interprètes cabotinent atrocement, les scènes gores numériques ne passent pas très bien et le film prend souvent des allures de Z. Mais l'ensemble ne passe pas trop mal si l'on est un peu éméché et d'humeur trashi-comique. Allez, je vais me repasser la scène du strip de la Jenna Zombie rien que pour le plaisir des yeux (et des yeux seulement, non mais qu'est-ce que vous allez imaginer?!).

Des zombies + des stripteaseuses = Zombie Strippers. L'addition n'est pas plus tarabiscotée que cela et a le mérite d'être claire. Inutile de venir se plaindre après vision, il faut assumer et puis c'est tout! Euh...à quand la suite?

Note : 2.5/6


Publié dans Home Cinema

Commenter cet article

SeB 05/11/2008 18:22

Exellent film pour ma part ! des defauts certes, mais fun, gore et sexy !!!! qui dit mieux ????

Gilles Penso 04/11/2008 11:42

Effectivement, le titre ne ment pas et j'avoue que j'ai passé un moment très sympa avec cet improbable ZOMBIE STRIPPERS. Certes, ça ne vole pas très haut (malgré les étonnantes références à Ionesco) mais c'est fun, débridé et assumé.