Dead Silence

Publié le par Sam's

Epouvante/USA/2006/1h30
Réalisation :
James Wan. Scénario : James Wan & Leigh Whannell. Production : Mark Burg, Gregg Hoffman, Oren Koules. Musique : Charlie Clouser. Interprètes : Ryan Kwanten, Donnie Wahlberg, Bob Gunton, Amber Valletta, Laura Regan, Judith Roberts,…

 

La deuxième réalisation de James Wan arrive donc directement en dvd sans passer par la case ciné. Entre le Saw et la Death Sentence, c’est donc un Dead Silence qu’on nous demande ici de respecter sous peine de se faire occire par un arrachage de langue. Et si je lâche un pet, je me fais défoncer le cul à mort ?
Suite au mystérieux meurtre de son épouse, un homme revient dans sa ville natale pour enquêter autour de la légende de Mary Shaw, une ventriloque qui continue à vivre au travers de ses marionnettes…
Le jeune réalisateur s’éloigne ici quelque peu de la mise en forme clipesque pour retourner à une mise en scène plus classique, renouant ainsi avec l’esprit des films de Mario Bava (mais on pense aussi à Roger Corman ou à Dario Argento, notamment par la présence d’une musique très « goblinienne »). Ce qui est plutôt réjouissant car le film bénéficie ainsi d’une photographie froide et de certains cadrages imaginatifs, le tout dans un très beau cinémascope. Sur le plan esthétique Dead Silence est très réussi et de par son atmosphère old school, il foutrait presque les boules. Malheureusement, le film souffre d’un script fainéant qui se contente d’arpenter tranquillement les sentiers habituels du genre. Pourtant la légende créée autour du personnage de Mary Shaw ne manquait pas de potentiel. Hélas, l’histoire de James Wan et Leigh Whannell ne fait qu’effleurer son sujet, se contentant de rester à la surface des choses en s’éloignant même de son excellent thème qu’est la ventriloquie. L’interprétation peu inspirée des deux comédiens principaux (Ryan Kwanten et Donnie Wahlberg) ainsi qu’un twist final faisandé et monté à la manière de Saw finissent par emporter le film dans la médiocrité. Dommage, car James Wan est loin d’être un manchot et sa Mary Shaw (entourée de ses marionnettes) aurait carrément mérité plus de profondeur afin de la hisser en nouvelle icône du cinéma horrifique. Vraiment dommage…
Malgré sa forme horrifique « à l’ancienne » et un savoir-faire indéniable, le film de James Wan s’enfonce dans la médiocrité à cause d’un script paresseux et d’un twist final hérité de la franchise Saw. Rien de mémorable, mais rien d’honteux non plus.

Note : 3/6

Publié dans Home Cinema

Commenter cet article