Iron Man

Publié le par Sam's

Sorti le 30/04/2008

Action/Fantastique/USA/2007/2h05

Réalisation: Jon Favreau. Scénario : Arthur Marcum, Matt Holloway, Mark Fergus et Hawk Ostby d’après l’œuvre de Stan Lee. Production : Avi Arad, Kevin Feige. Musique : Ramin Djawadi. Interprètes : Robert Downey Jr., Terrence Howard, Gwyneth Paltrow, Jeff Bridges, Shaun Toub, Leslie Bibb,…

Un nouvel héros issu de l’écurie Marvel prend donc naissance sur grand écran. Etant d’ores et déjà habitué au meilleur (Spider-Man) comme au pire (Les 4 Fantastiques) dans ce domaine, cet Iron Man était attendu au tournant. Bienheureusement, les connaisseurs comme les néophytes devraient apprécier cette transposition car elle s’avère respectueuse envers le comic et envers le spectateur. Ouf, nous voilà sauvé !
Tony Stark, inventeur de génie, vendeur d’armes et playboy milliardaire, est kidnappé en Afghanistan. Tenu en captivité, il est forcé par ses ravisseurs de fabriquer une arme de destruction redoutable mais va en réalité concevoir une armure révolutionnaire qui va lui permettre de s’échapper. Emballé par l’efficacité de ce prototype, il va décider de l’améliorer afin de faire régner la justice et protéger les innocents.
Mis en scène par le comédien Jon Favreau (c’est lui qui enterre sa vie de garçon dans Very Bad Things), Iron Man doit beaucoup de sa réussite à la présence d’un acteur pas comme les autres : Robert Downey Jr. Certes le réalisateur et les scénaristes ont fait un travail plus qu’honorable en respectant et en condensant les éléments majeurs du comics, mais celui qui nous fait croire par-dessus tout à l’existence d’un Tony Stark se glissant dans des armures high-tech, c’est bien celui-là même qui incarna jadis Chaplin dans le film de Richard Attenborough. Interprétant à la perfection ce personnage qui, d’arrogant et immoral se convertit en vengeur soucieux de réparer ses erreurs (en restant toujours cool), Robert Downey Jr. trouve ici son perso de super héros. Face à lui, l’autre comédien qui fait mouche, c’est Jeff Bridges, quasiment méconnaissable et physiquement imposant dans le rôle d’
Obadiah Stane. Les autres, que ce soit Terrence Howard ou Gwyneth Paltrow, leur prestation reste correcte mais s’efface quelque peu devant les deux acteurs hyper charismatiques.
Après une première partie très soutenue (qui se termine par l’excellente fuite de Tony Stark du camp afghan), le film atteint un rythme de croisière plus posé. Rehaussée de temps en temps par des instants fort sympathiques (les tests d’armures, le retour en Afghanistan), cette seconde partie s’achève par un combat correct (et lisible, ce qui n’est pas négligeable de nos jours) mais manquant tout de même d’intensité. Dommage aussi que la personnalité de Stark ne soit pas plus sombre et ambiguë (il est décidément bien trop cool et amusant), mais, encore une fois, l’omniprésence de Robert Downey Jr. nous fait avaler la pilule plus aisément.
Quoiqu’il en soit, Iron Man est un bon début (et en plus il cartonne auprès du public et de la critique) pour cette franchise qui, espérons-le, nous offrira plus d’action et de turpitudes à l’avenir. En l’état, on a déjà un bon divertissement doublé d’une bonne adaptation live de comic  book qui parvient à éviter les blagues à deux balles et un surdécoupage de l’action gênant. L’homme de fer (« en réalité mon armure est faite d’un alliage d’or et de titane ») a de beaux jours devant lui.

Note : 4/6

Publié dans Salles Obscures

Commenter cet article