Redacted

Publié le par Sam's

affiche-Redacted.jpgSorti le 27/02/2008

Drame/USA/2007/2h38

Réalisation & Scénario : Brian De Palma. Production : Mark Cuban, Jason Kliot, Simone Urdl, Joana Vicente, Todd Wagner, Jennifer Weiss. Interprètes : Kel O’Neill, Ty Jones, Daniel Sherman, Izzy Diaz, Rob Devaney,…

Lion d’Argent lors de la 64ème Mostra de Venise, le nouveau film de Brian De Palma est un choc visuel et émotionnel qui fusionne cinéma et documentaire. Tourné en HD, Redacted relate donc en usant de moyens documentaires un incident effroyable perpétré par une poignée de soldats américains en mission en Irak. La réalité pure et dure (re)mise en scène par l’un des plus grands maîtres de l’image et du point de vue au cinéma. Attention, ce film secoue rudement les mentalités.
Redacted suit petit groupe de soldats américains en garnison à un poste de contrôle en Irak. Journaux intimes filmés, documentaires, images de vidéosurveillance, témoignages en lignes,… les points de vue différents se succèdent et permettent de confronter l’expérience de jeunes soldats avec celle de la communauté irakienne locale afin de faire la lumière sur les conséquences désastreuses que le conflit actuel a eu sur chacun d’eux.
Les conséquences désastreuses sont ici notamment le viol et le meurtre d’une jeune irakienne de 14 ans. Le sujet est le même que dans Outrages (Casualties of War, 1990) et les choses n’ont pas changées, nous dit Brian De Palma. Les horreurs se répètent et les leçons n’ont pas été retenues depuis cette fichue guerre du Vietnam. Pourtant, bien des choses sont différentes. Parmi celles-ci, la médiatisation des images. S’attardant dans sa recherche sur le flot d’images inondant Internet, De Palma a décidé d’utiliser, ou plutôt de retourner (car il lui était impossible d’utiliser le matériel original), de nombreuses vidéos et images postées sur des blogs ou des sites tels que You Tube. En résulte un film fragmenté, adoptant divers points de vue, utilisant des images à peine shootées et déjà visionnées par des millions de personnes. Le résultat n’en est que plus surprenant et interpellant. A nouveau, le film ne bénéficie que d’une très faible distribution en salles (comme ce fut le cas en Amérique, où il s’est par ailleurs fait violemment conspuer), alors si il passe par chez vous, ne perdez pas un instant.
Plus encore qu’un regard tétanisant sur les troupes américaines déployées en Irak, c’est une œuvre sur le point de vue, sur l’image et sa diffusion par les médias actuels. Cet objet cinématographique se doit d’être vu et ne vous lâchera pas de sitôt, soyez-en sûr.
Note : 5/6

Publié dans Salles Obscures

Commenter cet article

columboy 12/03/2008 10:56

Rhhââaa... j'lai loupé celui-là et je m'en veux beaucoup, beaucoup... raté un De Palma, quand même c'est la loose... surtout qu'il est plus dans beaucoup de salles maintenant... 

Sam's 12/03/2008 14:09

Y en a malheureusement beaucoup qui l'ont loupé en effet...bien dommage...