Planet Terror

Publié le par Sam's

Sorti le 24/10/2007
Horreur/2007/1h30
Réalisation et Scénario:
Robert Rodriguez. Production : Elizabeth Avellan, Robert Rodriguez, Erica Steinberg, Quentin Tarantino. Musique : Graeme Revell, Robert Rodriguez et Carl Thiel. Interprètes : Rose McGowan, Freddy Rodriguez, Josh Brolin, Marley Shelton, Jeff Fahey, Michael Biehn,…


Le voici enfin sur nos écrans, ce fameux Planet Terror. Il aura fallu s’armer de patience pour enfin découvrir le deuxième film Grindhouse du tandem Tarantino-Rodriguez! Enfin ici, il s’agit surtout du film de Rodriguez, qui y a fait participer presque toute sa famille (dont ses nièces, les Crazy Babysitters). Attention, spectacle hautement jouissif à l’horizon.
Dans un bled paumé du Texas, différents personnages hauts en couleurs tentent de survivre à une infection généralisée causée par des expérimentations militaires. Parmi les résistants, on fait la connaissance du couple de médecins William et Dakota Block, de la sexy go-go danseuse Cherry, de son ex-petit ami El Wray ainsi que d’une tripotée de gars et de filles tous plus déjantés les uns que les autres.
Et des persos éloquents, charismatiques et/ou tarés, il semble bien les apprécier le réalisateur d’Une nuit en enfer. En tout cas bien plus que ses zombies (oups pardon, je voulais dire infectés) sur lesquels il ne s’attarde que pour faire exploser la tronche ou toute autre partie du corps. Voyez donc ça : la délicieuse Rose McGowan, l’éclatant (surtout les tronches) Freddy Rodriguez, un Josh Brolin encore plus effrayant que les contaminés qu’il soigne, une rayonnante Marley Shelton (Mortelle St Valentin, Sin City), un Bruce Willis boursouflé, un Jeff Fahey et un Michael Biehn sur le retour ainsi que quelques apparition succulentes (Tom Savini, Quentin Tarantino, Michael Parks,…) sans oublier la présence de Danny Trejo dans Machette, la seule fausse bande annonce présente lors de la projection. Voir tous ces énergumènes s’agiter devant une bande d’infectés purulents est tout bonnement jubilatoire ! Robert Rodriguez s’amuse comme un petit fou et force est de constater que le film d’épouvante à tendance gore lui va à ravir. Explosions de pustules en pleine face, éclatements de membres divers, écoulements de fluides dégueulasses, Planet Terror vous en donnera pour votre argent ! Non content d’offrir un spectacle où l’action, le fun et l’horreur prédomine, le réalisateur ponctue son long métrage d’instants touchants même si très brefs. Des larmes coulant sur la joue de Cherry après une danse, sa détresse lorsqu’elle se réveille à l’hôpital, sa relation avec El Wray,… le film tout entier est dédié à ce personnage saisissant et ce, jusqu’au très zouli plan final où apparaît un magnifique « The End ». Le traitement de l’image abîmée (Grindhouse touch’ oblige !) est quant à lui bien plus homogène que chez QT : ici, principalement, la pelloche s’agite, se griffe, se surexpose et brûle même littéralement lorsque arrive l'ardente scène de sexe (« Sorry, Scene Missing »). Excellentissime !
Malheureusement, tout comme Deathproof, il y a fort à parier que le film ne reste pas longtemps en salle. Alors, chers amis fantasticophiles, précipitez-vous dans la salle la plus proche pour vous faire éclabousser par Planet Terror ! Il faut à tout prix rendre hommage à cette bande hyper fun.

Note : 5/6

Planet-Terror.jpg

Publié dans Salles Obscures

Commenter cet article

shuriken 15/12/2007 20:39

salut il sort en dvd debut mars c 'es tu si il va y avoir un coffret avec les 2 films?

Sam's 16/12/2007 12:30

J'espère bien mais par contre, on va peut être devoir attendre trèèèèès longtemps avant que ça n'arrive.