Ghost Rider

Publié le par Sam's

affiche-Ghost-rider.jpgFantastique/USA/2006/1h50
Réalisation et Scénario :
Mark Steven Johnson. Production : Avi Arad,  Gary Foster, Michael De Luca, Steven Paul. Musique : Christopher Young. Interprètes : Nicolas Cage, Eva Mendez, Peter Fonda, Sam Elliott, Wes Bentley,...


Le pauvre fou qui avait pondu Daredevil commet un nouveau délit avec cette nouvelle adaptation foirée d’un comics de l’écurie Marvel. Ne vous fiez pas à son allure infernale, ce Ghost Rider version cinéma ne propose rien de bien excitant à part son gros engin tout ardent. Vrooooooaaaaaaaam !!
Voyant que son père est en train de mourir d’un cancer, Johnny Blaze signe un pacte avec Satan en personne (qui passait justement par là). Le marché qu’il a conclut va le transformer en une créature invincible qui pète le feu. Cascadeur et trompe la mort le jour, justicier à face de squelette la nuit, Johnny Blaze doit remplir son contrat s’il tient à récupérer son âme et sauver Roxanne, son amour de jeunesse.
Oui d’ailleurs quelle cruche celle-là ! On se demande pourquoi il tient tellement à cette jolie personne pleine de superficialité. Mais en fait, il vont plutôt bien ensemble ces deux-là puisque Johnny lui-même n’est pas une personnalité très intéressante, faut bien l’admettre. Enfin ça c’est pour le film, dans les comics je ne sais pas trop comment ça se présente. Pour le long métrage, c’est bien simple : ils ont mis le paquet sur les effets visuels en oubliant tout le reste. Les effets enflammés se succèdent donc dans un scénario prétexte, les comédiens sont navrants (surtout Cage et l’autre pouffe), il n’y a aucune violence (alors que le comics c’est tout le contraire, il me semble), la réalisation est abominablement plate, les scènes d’action sans originalité,… c’est bien simple : le simple visionnement de la bande annonce suffit amplement pour apprécier Ghost Rider à sa juste valeur. On y voit le principal, c'est-à-dire des morceaux de scènes d’action qui se ressemblent toutes et aux effets trop tape à l’oeil. A la limite, en dessin animé pour les gosses de moins de 14 ans, il y a tout ce qui faut. Mais pour une adaptation d’une bande dessinée culte et réputée très sombre, ça le fait pas du tout.
Que dire de plus si ce n’est que voilà une nouvelle adaptation pourrie et sans âme (les producteurs et le réal ont dus vendre la leur à l’ange noir nommé pognon) d’un comics pourtant très excitant. Autant regarder quelques dessins issus des graphic novels, histoire de se laver un peu les yeux et l’esprit : GhostRider1, GhostRider2, GhostRider3, GhostRider4.

Note : 1/6

Ghost-rider.jpg

Publié dans Home Cinema

Commenter cet article

samom 30/08/2007 18:59

je ne l'ai pas vu à sa sortiecar je pressentais la daube intégraleps :parfois on fait confiance à des détails moi ce qui me tue est la coupe de cheveux improbable de nicolas cage.....

max 29/08/2007 15:26

après avoir vu ce film jme sentais sale... j'ai donc enchainé avec le fabuleux Batman Begins...

Riddick 29/08/2007 14:53

Ta été gentil en mettant 1/6 lol on voit meme pas les seins d'eva mendes MDR !Sinon tu as oubié de dire que nicolas cage jouait aussi bien que ca moumoute dans le film !

Sam's 29/08/2007 15:08

C'est vrai, j'ai oublié de parler de sa belle moumoute lol